top of page

Avoir de l'audace : tout savoir sur le sujet en 2023

Dernière mise à jour : 21 juil. 2023

Comment avoir de l’audace ?


Vous vous demandez souvent comment avoir de l’audace ?

Les personnes audacieuses vous font envie ? Ou encore aimeriez oser prendre des risques ?


Audace définition


L’audace est une compétence qui peut s’acquérir avec un changement d’état d’esprit. Cela passe par une bonne confiance en soi et une capacité à sortir de sa zone de confort. Une personne audacieuse est une personne qui prend des risques.

Nous avons souvent une idée de l’audace faussée.

Nous imaginons que c’est une compétence innée.

Que les personnes audacieuses l’ont toujours été et le seront toujours.

Cependant, tout cela est faux.


C’est quoi avoir de l’audace ?


Avoir de l’audace est une compétence qui se travaille.

Elle est nécessaire à la réussite dans le milieu professionnel.

Sans audace, nous avons tendance à nous laisser faire.

Malheureusement, cela nuit, non seulement à notre confiance en nous, mais également au respect que les gens nous accordent.

À l’inverse, les grands hommes étaient des audacieux

Comment ne pas citer Napoléon qui prit tous les risques pour monter l’échelle sociale jusqu’à devenir empereur.


Ou Sylvester Stalone qui faillit se retrouver à la rue, car il refusait de vendre le scénario de son film « Rocky », à moins d’être pris pour acteur principal.


Comme le disait Raymond Vincent :

« L’avenir appartient aux audacieux, il appartient à ceux qui cherchent, qui prennent des risques ».


Voilà pourquoi travailler son audace est indispensable.

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de se poser la question…


Avoir de l’audace est la capacité de passer à l’action au mépris des risques et des obstacles.

Il s’agit d’une compétence devenue assez rare aujourd’hui, car elle n’est plus nécessaire pour vivre convenablement.

Cependant, elle reste indispensable pour améliorer notre situation.

Que ça soit pour négocier une augmentation, refuser une mission trop chronophage ou aller parler à la personne qui nous plaît…

Il faut de l’audace !

Heureusement, comme toutes les compétences, avoir de l’audace se travaille.

Elle est composée de trois caractéristiques :

  1. L’estime de soi

  2. La capacité à sortir de sa zone de confort

  3. L’acceptation du facteur risque

Sans ces trois choses, il ne peut y avoir d’audace.


Avant d’aller plus loin, j’aimerais éclaircir un point.


Avoir de l'audace à plusieurs significations dont une péjorative, dont le synonyme est : « culot ». C’est le mépris insolent de la hiérarchie.

Je ne parle pas de cette audace-là, mais bien de celle que j’ai défini en amont.


Pour devenir une personne audacieuse, il faudra donc agir sur ces trois facteurs :

  1. L’estime de soi

  2. La capacité à sortir de sa zone de confort

  3. L’acceptation du facteur risque

Voyons donc comment améliorer ces 3 capacités afin de développer notre audace.


Il a été prouvé que l’estime de soi est fortement corrélée à notre hygiène et au soin que nous apportons à notre tenue.

De plus, et c’est ici que ça devient intéressant, il a été également démontré que la procrastination est inversement proportionnelle à notre confiance en nous (qui est issue de notre estime).

En fait, ne pas prendre soin de vous envoi un signal inconscient à votre cerveau qui lui indique que vous ne méritez pas de prendre la peine de vous soigner.

Cela impactera directement votre estime de vous-même.

Prendre soins de vous est le moyen le plus rapide d’améliorer cotre estime de vous ce qui vous permettra d’être un peu plus audacieux.

Un autre moyen bien plus efficace est de changer de Mindset grâce aux conférences de Mathieu Boinet, par exemple, afin d’améliorer votre confiance en vous et votre audace.


Pour avoir de l’audace, il vous faudra oser faire des choses qui vous sont inconfortables.

Cela passe par une bonne gestion de vos émotions et du stress.

Il y a des exercices pour améliorer ces points tels que la méditation, la lecture ou la cohérence cardiaque.

Cependant, le plus efficace pour apprendre à sortir de sa zone de confort et devenir audacieux est de s’y habituer en avançant par palier.

Commencez par :

  1. Demandez votre chemin dans la rue

  2. Demandez l’heure à un inconnu

  3. Négocier le prix d’un café

  4. Aller parler à quelqu’un qui vous plaît

Faites régulièrement une ou plusieurs de ces actions pour améliorer votre capacité à sortir de votre zone de confort et devenir plus audacieux.


Que veut dire audacieux ?


Être audacieux demande d’accepter de prendre des risques, parfois physiques, mais souvent psychologique.

En effet, les peurs liées à l’aplomb et aux actions audacieuses sont souvent la peur du rejet et des réprimandes.

Cette première est une des plus grandes peurs qu’un être humain puisse ressentir, car l’homme est biologiquement programmé pour s’intégrer au groupe.

Être rejeté de la tribu, durant la préhistoire, était synonyme de mort.

Des chercheurs ont démontré que les zones cérébrales qui s’activent lorsque nous ressentons la peur d’un rejet et la peur de mourir sont les mêmes.

Avoir peur avant d’entreprendre une action audacieuse est donc parfaitement normal.

Or cette peur est complètement disproportionnée par rapport aux risques réellement encourus.

Lorsque vous entreprendrez une action audacieuse vous acceptez de courir un risque, mais gardez en tête que le pire scénario n’arrive jamais et que votre peur est très probablement irrationnelle.

Pour se débarrasser de ses peurs généralement un déclic est nécessaire.

Le déclic, le conférencier professionnel Mathieu Boinet vous aidera à l’avoir.


Audace admirable ? Admiré ? Ou détesté ?


L’inconfort et la peur sont tel un carburant pour la machine à excuse de votre cerveau.

Lorsque vous voulez faire une action difficile et qui vous effraie, votre cerveau essaiera par tout les moyens de vous en empêcher.


La plupart du temps cela passera par des excuses.


Il peut en générer des dizaines par minutes, et vous serez rapidement noyé dans ce flot d’arguments qui vous feront vite passer l’envie d’agir.


Heureusement, il existe un moyen de court-circuiter ce processus.


Il s’agit de la règle des 5 secondes.

La règle des 5 secondes à était popularisée par Mel Robbins dans son livre éponyme.


Selon elle, lorsque nous nous apprêtons à faire quelque chose d’inconfortable ou d’effrayant, nous aurons toujours quelques microsecondes d’hésitation.

Ces quelques instants d’inaction enverront un message de stress à notre cerveau qui commencera son processus de génération d’excuse et d’amplification du risque perçu.


La parade que Mel Robbins a trouvée est la règle des 5 secondes.

Elle est très simple à mettre en place.


Lorsque vous voulez effectuer une action « audacieuse », faites un compte à rebours dans votre esprit… 5, 4, 3, 2, 1.

Durant ces 5 secondes, votre cerveau n’aura pas le temps d’inventer des excuses pour que vous n’agissiez pas.


De plus, le fait de compter dans votre tête aura tendance à le gêner dans ce processus.

Il faut impérativement que le passage à l’acte au terme de ces 5 secondes soit non-négociable et immédiat.


Voici les erreurs les plus courantes que les personnes font quand il s’agit de devenir audacieux :

  1. Manquer de légitimité

  2. Confondre audace et insolence

  3. Être trop obstiné


Erreur n°1 pour avoir de l'audace : Manquer de légitimité


Les personnes les plus audacieuses sont celles qui peuvent se permettre de l’être.

Pour devenir vraiment audacieux, il faut que vous ayez conscience de vos faiblesses et de vos forces.

Ne demandez pas d’être chargé d’un problème si vous n’avez pas les compétences pour le résoudre.

Ne négociez pas si vous n’avez aucun moyen de pression.

Demandez-vous toujours si vous êtes légitime.

Cela-dit rester lucide et garder en tête que le risque 0 n’existe pas et que votre cerveau amplifiera votre perception du danger.


Erreur n°2 pour avoir de l'audace : Ne pas confondre audace et insolence


Beaucoup de personnes ont tendance à confondre audace et insolence.

Être audacieux est censé vous apporter quelques choses de positif, que ça soit des responsabilités, des opportunités ou ne serait-ce que du respect.

Or, l’insolence ne vous apportera rien si ce n’est de l’antipathie.

Pour éviter ce travers, demandez-vous toujours si vous ne devenez pas insultant et si vous respectez bien les rapports hiérarchiques quand vous adressez votre requête.


Erreur n°3 pour avoir de l'audace : Être trop obstiné


Faire des demandes ou entreprendre quelque chose d’audacieux est une très bonne chose.

Cependant, parfois un refus ou un échec se présenteront.

Ça n’est pas grave, cela fait partie des risques dont nous avons déjà parlé.

Cela dit, parfois nous sommes tellement fiers, heureux ou surpris par notre acte audacieux que nous voulons le prolonger.

Nous ne voulons pas « casser la dynamique » de peur de perdre ce gain de confiance que nous venons d’obtenir.

Pourtant, ne pas accepter un refus catégorique ou un échec vous fera glisser dans la case « insolence » ou pire.

Gardez en tête que vous avez osé, mais ne soyez pas trop obstiné. Tous les conseils que je vous ai donnés ici sont valides et fonctionneront pour la plupart d’entre vous, mais il vous faudra de l’entraînement pour devenir vraiment audacieux.

Parfois vous ferez des erreurs ou essuierez des échecs.


Si vous voulez un chemin plus sûr vers l’audace, sans courir ces risques, vous devriez faire appel à un conférencier professionnel… Mieux, au meilleur d’entre eux, à savoir Mathieu Boinet.


Grâce à lui, vous n’aurez aucun mal à devenir plus audacieux et a enfin osé, que ça soit dans votre vie privée ou dans votre sphère professionnelle.

Pour faire appel à lui, contactez-le via le formulaire de contact ou directement par email.


bottom of page